#Posts             

 J'ai eu la chance d'apprendre le kintsugi urushi au Japon .

A travers mes posts , laissez moi vous faire  découvrir, aimer cet art ancestral japonais comme un art à part entière.

Yobitsugi 呼続

Nous allons parler du concept Yobitsugi qui est l’art d’insérer des pièces de céramiques étrangères.

Cette approche est souvent utilisée pour traiter de grandes zones endommagées ou lorsqu'un artiste veut délibérément introduire un matériau alternatif plutôt que d'utiliser des fragments originaux.




Suivant les dommages subis le concept Yobitsugi va permettre la réparation de grandes zones abîmées et laisse une plus grande liberté de choix à l’artiste.


Avec cette petite tasse, j’ai délibérément joué sur les contrastes en incorporant un nouveau fragment de porcelaine blanche avec des détails chinois.


Ma première recherche de fragments de substitution a été de trouver un morceau ayant un arrondi proche de celui de notre tasse afin que ce dernier s’intègre parfaitement à la tasse d’origine.



Pour la réparation la technique sera identique à celle du kintsugi urushi avec l’emploi de ki urushi, jinoko, laque noir et rouge et poudre d’or etc. Le plus sera de tailler et adapter la porcelaine à la cassure de la tasse en l’intégrant le mieux possible avec l’aide d'outils comme une pince à couper pour la céramique ainsi qu’une petite meuleuse électrique, indispensable pour tailler et arrondir les parties tranchantes.






73 vues