Kintsugi

Le Kintsugi urushi, c'est quoi ?

Technique traditionnel de laque urushi

Le Kintsugi est un technique traditionnelle qui consiste à réparer en recollant les morceaux d’un récipient avec du Urushi.

Ainsi on utilise urushi qui est un élément naturel provenant du bois pour réparer un récipient dont les matériaux sont également naturels.

Par ailleurs, en utilisant de la poudre dorée une nouvelle esthétique apparaît.
On peut ainsi définir le « monde du Kintsugi » par l’association d’un esprit de transmission de la tradition japonaise alliant culture et nature et d’autre part par la technique de réparation des « objets ».

 

Ki urushi est une laque brute naturelle " ki urushi " le ki -signifie  pur "Urushi  désigne à la fois l’arbre, son produit brut "nom général" et sa préparation. L' urushi  est la sève du Rhus vernicifera, dit "arbre à laque", présent en Extrême-Orient et en Asie du Sud-Est. S'écoulant des incisions pratiquées dans l'écorce, la laque brute est un suc visqueux blanc-grisâtre. Ce n'est qu'après une série d'opérations , filtrage, homogénéisation et déshydratation que celle-ci devient transparente et peut être teintée en noir, rouge, jaune, vert ou brun.

Il y a différente qualité d'urushi suivant les saisons de récolte. Le ki-urushi ( printemps)  naka-nuri urushi ( été) Uwa-nuri urushi  ( été )

Il existe de nombreuses compositions de laques et méthodologies qui varient  d'un artisan à l'autre et d'un atelier à l'autre. Le procédé de Kintsugi urushi est la méthode authentique que les artisans japonais  utilisent depuis des centaines d'années et comme artisan urushi à Marseille  je n'utilise que des composants naturels

Chaque étape technique demande beaucoup de travail et d’attention !      

Pour le collage des pièces le mélange d'adhésif, "celui que j'utilise " se compose de ki urushi et de farine , appelé sous le nom de mugi urushi   ce mélange devient fortement adhésif en séchant.

Le séchage, trois jours en moyenne, (petites pièces ) est une étape très importante, il s’effectue dans un espace clos le « Muro boite , armoire », réchauffé et humide ( 75% d’humidité à environ 35° ), et dont l’hygrométrie doit être constante, c’est la particularité de la laque urushi, c'est un produit qui ne peut sécher qu’en milieu humide ! Le séchage doit être complet pour garantir la qualité et la solidité .

Après séchage complet, l’excédent des parties laquées est ensuite enlevé ou éliminé avec du charbon de bois "Joko" .

Dans un second temps  on procède au nettoyage et à la finition des brisures avec un mélange  appeler Sabi, composé de Jinoko et de ki urushi  jusqu’à  obtenir une correction parfaite par ponçage. Cette  étape définira la qualité de vos pièces et c'est seulement à la fin de ce processus que l'application des laques colorées sera faite.

 

La fonction basique de la laque noire Kuro roiro  est de protéger et d’imperméabiliser le support qu’elle recouvre.

Elle est appliquée en première couche. Les couches suivantes après séchage et ponçage sont appelées couches de fondation. Celles-ci renforcent l’objet, comblent les trous et autres rainures jusqu’à l'obtention d' une surface lisse et ainsi offrir un bon terrain pour l’application de la couche supérieure décorative, la laque rouge  bengara.

Selon l'intention artistique, cette couche colorée peut soit former la couche de laque finale, soit, dans le cas du traitement du kintsugi, servir de substrat sur lequel sont saupoudrées des poudres d'or, d'argent, ou tout autre métaux comme de la poudre d'aluminium, de cuivre, d'étain. Cette poudre métallique est saupoudrée après une brève phase de séchage de la laque de support : en plusieurs opérations successives et à l'aide d'un tube de saupoudrage en aluminium ou en bambou funzutsu, la poudre doit être délicatement déposée sur la surface de la laque  à l'aide d'un pinceau extrêmement souple prévu à cet effet. A partir de cette étape, un choix financier, artistique ou sentimental sera fait, pour une pièce de moindre valeur on utilisera une poudre fine dorée ou argentée Keschifun et votre pièce sera finie.

Suite ... Histoire du kintsugi

Aussi ... Kintsugi Concepts

Didier Faillères -  ©Kintsugi.art  2020 - Kintsugi C'est quoi ?