#Posts             

 J'ai eu la chance d'apprendre le kintsugi urushi au Japon .

A travers mes posts , laissez moi vous faire  découvrir, aimer cet art ancestral japonais comme un art à part entière.

Keshifun 消粉

Pour s'initier à l'art du kintsugi le concept keshifun est idéal.


Keshifun 消粉 : poudre d'or quasiment impalpable tant la granulométrie en est faible, elle est moins durable que la poudre d'or à la granulométrie supérieure .


Lorsqu’une pièce de céramique a pour finition la poudre Keshifun, le processus est le même que celui avec de l’or. Toutes les étapes de façonnage kintsugi c’est-à-dire le nettoyage, la reconstruction en comblant les fissures et les pièces manquantes en incorporant le choix d’une laque noir et rouge sont identiques à la réparation.


Le choix peut varier en fonction de divers aspects, qu’ils soient financier, artistiques ou sentimentaux. Vous pouvez utiliser d'autres marufun " métaux" moins précieux comme la poudre d’aluminium, de laiton, cuivre mais cela ne subiront pas comme pour les métaux précieux tout le processus de protection avec la laque fine.


Mon choix ! Keshifun, Je choisis pour ce petit bol à saké la poudre d'or keshifun .


Nous avions un objet cassé par les épreuves de la vie, et bien l'art du kintsugi lui a offert une nouvelle dimension esthétique.


Suivez les étapes en images ci dessous et plus en détail sur les liens.











Pour les personnes débutantes qui voudraient s'initier à l'art du kintsugi le processus keshifun est idéal.



Vous aimez ? Partagez ? N'hésitez pas à me contacter ou laisser un commentaire.


13kintsukuroi - Avril 2019

214 vues