Le wabi sabi 侘 寂

Il y a une fissure en toute chose , c'est ainsi qu'entre la lumière ... Léonard Cohen

A l'origine, le sentiment principal de Wabi était la solitude. Les Japonais ont un don pour trouver des mots qui décrivent des sentiments spécifiques, et c'est l'un d'eux. Ce qui distingue le wabi de la solitude standard, c'est que ce sentiment vient de vivre dans la nature, loin de la société. Imaginez un ermite triste et solitaire, et vous êtes sur la bonne voie. La vie d'un ermite s'appelait même wabizumai 侘び 住まい.

Wabi 侘び c'est le dépouillement, la simplicité, l’humilité, la pauvreté. Sabi 寂び c'est l'acceptation de ce qui est, le fait de rechercher la beauté dans les épreuves de la vie. C'est synonyme de tristesse, les deux termes.

 

Cela ne veut pas dire qu'ils sont toujours combinés. Nombreux sont ceux qui soutiennent que les deux mots ne devraient pas être combinés. Ils ont l'impression que la combinaison crée une phrase percutante, qui dilue le sens distinct de chacun d'eux.

Wabi Sabi forme une notion de respect voire d'admiration pour ce qui est fragile, éphémère, vieillissant, simplicité, rusticité, imperfections, marques du temps, asymétrie, humilité, nature, il est tout cela à la fois, et bien plus encore.

Pour saisir son essence, il faut faire autant appel à ses sens et à sa sensibilité qu’à sa raison.Il est « associé au bouddhisme zen et que l’on pourrait même l’appeler le “zen des choses”, étant donné qu’il illustre de nombreux principes spirituels/philosophiques du zen ». Contemplation, humilité, sérénité et détachement en sont quelques uns.

   KINTSUGI . ART
  金継ぎ
0

Aide

FAQ

© ® 2019 by Didier Faillères - kintsugi.art -France.

Suivez nous

  • linkedin_social-icon_resp_library
  • Facebook
  • Pinterest
  • Instagram